Nos tutelles

CNRS

Nos partenaires

nous suivre

Rechercher





Accueil > Actualités

Migration & Agriculture en Méditerranée (et au delà...) : Appel à communication

par Rédaction LEST - publié le , mis à jour le

Migrations et Agriculture en Méditerranée (et au-delà). Travailler, produire et vivre dans le système agroalimentaire globalisé.
Mucem (I2mp – Fort Saint Jean), Marseille (France), 15 et 16 mars 2018.

Appel à communication : Migration & Agriculture en Méditerranée (et au delà...)
Frédéric Decosse, Juana Moreno Nieto, Emmanuelle Hellio - LEST 2017
Call for papers : Migration & Agriculture in the Mediterranean (and beyond...)
Frédéric Decosse, Juana Moreno Nieto, Emmanuelle Hellio - LEST 2017

Ces trente dernières années, le développement d’enclaves agro-exportatrices a entraîné une transformation radicale de certains espaces ruraux méditerranéens. Cette évolution est liée aux mutations du système de production et de consommation alimentaires à l’échelle globale, mutations caractérisées par le pouvoir croissant des entreprises transnationales et du capital financier, l’ouverture des économies (McMichael, 2009) et l’évolution des modes de consommation dans le Nord global (Friedland, 2004).

L’objectif général de ce séminaire est de réfléchir aux tendances actuelles du système agroalimentaire à partir d’études localisées permettant de comprendre comment ces dispositifs productifs s’implantent de manière spécifique dans chaque territoire, les dynamiques qu’ils y génèrent et leurs conséquences sociales et environnementales. Plus concrètement, il s’agit d’aborder – dans le contexte de la crise économique actuelle – les reconfigurations des dynamiques migratoires, de l’organisation sociale du travail et de la production dans les chaînes agroalimentaires. Si notre réflexion se centre en priorité sur l’aire méditerranéenne, les communications traitant de ces questions dans d’autres régions du monde sont bienvenues. A partir d’une conception de la recherche engagée dans la transformation sociale, nous poursuivons un triple objectif :

  1. Consolider – dans la continuité des séminaires internationaux qui se sont succédés depuis 2011 – le réseau de chercheurs travaillant sur les enclaves d’agriculture intensive en Méditerranée et l’élargir aux recherches réalisées dans d’autres régions de la planète.
  2. Donner à voir les implications sociales et politiques de la globalisation de la production et de la consommation d’aliments au grand public. Pour cette raison, la rencontre aura lieu au Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée (Mucem) à Marseille et proposera différents supports de réflexion : projection de films et documentaires, exposition photo, conférences…
    slmmllklpik oso
  3. Réfléchir aux différentes expériences d’organisation et aux luttes menées dans le secteur de l’agriculture et de l’alimentation, de concert avec les associations, syndicats et collectifs de travailleurs et de travailleuses, et promouvoir un espace d’échanges entre ces acteurs à l’échelle internationale et avec la sphère académique

Nous nous intéresserons principalement aux propositions qui abordent :

  1. Les relations, pratiques et stratégies des différents acteurs qui gouvernent la chaîne et à leur impact sur l’organisation de la production et du travail, en portant une attention spécifique :
    • au développement et au rôle des divers labels, normes et agents de certification de la qualité.
    • au rôle des ONG, comme nouveaux acteurs globaux dans la régulation des conditions de travail et environnementales dans les enclaves d’agriculture intensive.
  2. Le rôle des frontières dans la configuration de la production et de la reproduction au sein des enclaves d’agro-exportation : politiques migratoires, accords de “libre-échange”, délocalisations productives, etc.
  3. Les luttes, résistances et subjectivités des travailleurs et travailleuses, ainsi que leur possible articulation avec les mouvements de consommateurs.
  4. Les continuités et ruptures dans la configuration des marchés du travail dans le contexte actuel de ré-accumulation capitaliste et d’approfondissement du néolibéralisme (Harvey 2004, Federici 2010).
  5. L’expérience migratoire et les conditions de vie et de travail des ouvriers et ouvrières.

On privilégiera par ailleurs les communications qui :

  • S’intéressent à l’articulation entre les sphères productive et reproductive ainsi qu’à l’imbrication des différents rapports sociaux de pouvoir (rapports de sexe, classe, « race »/ethnicité, rapports Nord-Sud…) dans l’organisation du travail, de la production et dans l’expérience qu’en font les travailleurs et travailleuses.
  • Intègrent une perspective historique.

Les propositions devront être envoyées à l’adresse suivante mam2018@lest.fr
- Les résumés seront limités à 350 mots et indiqueront le nom et l’affiliation des auteurs/trices.
- Date limite d’envoi : 15 novembre 2017.
- Langues : français ou anglais.

Comité scientifique

  • Lucio Castracani, Université de Montréal (Canada).
  • Alessandra Corrado, Universidade della Calabria (Italia).
  • Fréderic Décosse, CEMCA-CNRS-MAEDI (México).
  • Mustapha El Miri, LEST-Aix Marseille Univ. (France).
  • Anna Mary Garrapa, Universidad Nacional Autónoma de México (Mexico).
  • Emmanuelle Hellio, Mucem-LEST-Aix Marseille Univ. (France).
  • Lydia Medland, University of Bristol (UK).
  • Delphine Mercier, LEST-CNRS (France).
  • Juana Moreno Nieto, CNE-LEST-Aix Marseille Univ. (France).
  • Alicia Reigada Olaizola, Universidad de Sevilla (España).
  • Béatrice Mesini, TELEMME-CNRS (France).
  • Valeria Siniscalchi, EHESS (France).
  • Ingrid Tucci, LEST-CNRS (France).

- Le carnet de recherche du séminaire

Agenda

  • Du 15 mars 2018 09:00 au 16 mars 2018 17:00 -

    Migration & Agriculture en Méditerranée (et au delà...) : Appel à communication

    Lieu : I2mp, Fort Saint Jean, Mucem, 13002 Marseille


Ajouter un événement iCal