Nos tutelles

CNRS

Nos partenaires

nous suivre

Rechercher





Accueil > Actualités

" Dans l’ombre des élus : une sociologie des collaborateurs politiques " vient de paraitre

par Rédaction LEST - publié le

Benoît Demongeot, Sébastien Gardon et Éric Verdier ont rédigé le chapitre 4 " Le travail politique des cabinets présidentiels en régions : un rôle contrasté et évolutif selon les modes de gouvernance politique ". Il est édité par Willy Beauvallet et Sébastien Michon qui vient de paraître aux Presses Universitaires du Septentrion.

Dans ce chapitre les auteurs se sont focalisés sur la place occupée par les cabinets présidentiels dans la gouvernance régionale. A cet égard, ils montrent que le cabinet travaille pour les « quatre corps » du président :
1. L’« institutionnel - Exécutif » du chef de l’institution régionale, dont la signature est nécessaire pour chaque acte passé par la collectivité ;
2. L’« institutionnel - Législatif », du président de l’assemblée régionale, garant du bon fonctionnement de cette instance et de la qualité des débats,
3. Le « politique - Interne » du chef de son camp, d’une part dédié aux élus de son groupe politique et/ou de son parti, qu’il s’agit d’écouter mais aussi de discipliner derrière une ligne commune, au moyen d’incitations (nominations, attribution de missions avec moyens etc.) et de contraintes (privation de toute expression au nom du groupe et/ou de l’investiture du parti pour l’élection suivante, etc.) et d’autre part, devant conduire et contrôler sa majorité régionale, souvent travaillée par des forces centrifuges ;
4. Le corps « politique - Externe » du président, figure politique inscrite dans l’espace public (à différentes échelles), qu’il convient de promouvoir par l’entremise de réalisations susceptibles de lui être imputées et par une présence régulière dans les médias, ce qui appelle une délicate gestion de l’agenda parfois conflictuelle avec la promotion des autres corps. Aussi, ne s’étonnera-t-on pas que les fonctions de directeur et conseiller constituent des figures professionnelles et politiques appelées à conjuguer personnalisation et plasticité de l’activité.

- Présentation de l’ouvrage sur le site des Presses Universitaire du Septentrion