Nos tutelles

CNRS

Nos partenaires

nous suivre

Rechercher





Accueil > Recherches > Recherches en Cours

ANR KeTORC - KETs, organisations et compétences

publié le

Coordinatrice du projet : Cathy Kromer - cathy.krohmer[at]univ-amu.fr

Carnet de recherche : http://ketorc.hypotheses.org/

Les KETs (Key Enabling Technology – Technologies Clés Génériques) – à savoir les nanotechnologies, la microélectronique et nanoélectronique, la photonique, les matériaux avancées, la biotechnologie et les technologies de fabrication avancées stimuleraient la compétitivité et génèreraient des emplois, de la croissance et de la richesse dans le paysage économique (COM/2012/341). Ces perspectives prometteuses sont toutefois soumises à plusieurs défis dont celui pour les organisations concevant et/ou fabricants ces KETs de disposer des compétences nécessaires. Or, aujourd’hui déjà, des tensions s’observent non seulement au niveau du nombre de compétences disponibles mais aussi au niveau des caractéristiques même de ces compétences. Le projet KETORC porte ainsi sur les dynamiques de transformations de compétences liées aux KETs dans les organisations des secteurs des composants et cartes électroniques et des dispositifs médicaux. Notre questionnement est le suivant : quelles sont les dynamiques de transformation des compétences dans les organisations concevant et/ou fabricant des Kets ? Et comment accompagner ces transformations ? Cette problématique renvoie à deux axes de recherche :

  • Axe 1 – Décrire et comprendre les dynamiques de transformation des compétences.
  • Axe 2 – Accompagner les dynamiques de transformation des compétences.

Pour traiter ces deux axes de recherche, le projet KETORC repose sur :

  • une approche théorique originale et novatrice : la théorie des pratiques (Feldman et Orlikowski, 2011) qui permet d’appréhender les compétences dans leur double aspect performatif et ostensif et leur transformation.
  • la réalisation de 8 à 10 études de cas dans des organisations concevant et/ou fabriquant des KETs dans les secteurs des composants et cartes électroniques et des dispositifs médicaux. Ces études de cas permettront d’établir des diagnostics et de comparer les dynamiques de transformation des compétences (axe 1). Elles seront aussi prolonger par des démarches d’intervention qui viseront l’accompagnement des dynamiques de transformation des compétences (axe 2).

Le projet qui s’inscrit en sciences de gestion s’appuie sur une équipe de chercheurs spécialistes d’un ou plusieurs thèmes du projet et pour certains appartenant à d’autres disciplines : sociologie, ergonomie et philosophie.

Les apports du projet KETORC s’adressent aux trois parties prenantes suivantes : la communauté académique, la communauté des praticiens (entreprises et institutionnels) et la communauté étudiante. Deux actions de valorisation sont prévues à destination de l’ensemble des parties prenantes du projet KETORC : la mise en place d’un site Internet dédié au projet et l’organisation d’un colloque international en fin de projet. Des publications sont prévues à destination de la communauté académique et de la communauté de praticiens. Les résultats du projet KETORC seront également diffusés auprès des étudiants via notamment l’établissement d’études de cas pédagogiques.