Nos tutelles

CNRS

Nos partenaires

nous suivre

Rechercher





Accueil > Actualités

Portrait invité : Walter Darío CASTRO RAMIREZ

par Rédaction LEST - publié le

Walter Dario CASTRO RAMIREZ est doctorant en gestion de la technologie et de l’innovation à l’Universidad Pontificia Bolivariana, Medellin, Colombie. Titulaire d’un MBA, chimiste de formation et spécialisé dans la gestion de projet, il est à présent responsable de la gestion des connaissances et l’innovation dans l’entreprise cosmétique Prebel S.A.

"Clusters cooperation & governance"
Intéressé par le knowledge management, il est entrée en contact avec le LEST pour construire un modèle permettant aux entreprises colombiennes de gérer leur capital intellectuel et leurs connaissances. Il a commencé ce projet car des études récentes montrent que le capital intellectuel facilite la gestion des connaissances et les capacités dynamiques des entreprises (Hsu & Sabherwal, 2012). Cependant, il pense nécessaire d’approfondir ces recherches si l’on veut appliquer ces résultats à d’autres contextes culturels moins contraint au partage des connaissances, comme cela peut-être le cas dans le contexte colombien (Figarella & Zamora, 2006).

La construction du modèle s’appuie sur le diagnostic initial des diverses entreprises cosmétiques colombiennes par le biais d’instrument de recherche exploratoire et descriptif. Le premier de ces dispositifs est une étude transversale (Bernal, Turriago, & Sierra, 2010) selon la méthodologie d’échelonnage optimal (Kim, 1972) associée une analyse quantitative des données qualitatives (Young & V, 1976).

Le deuxième dispositif consiste en un sondage diagnostique de certaines entreprises du même secteur et de la Cosmetic Valley en utilisant des groupes de discussions (Bonilla & Rodríguez, 2005). L’articulation de ces deux dispositifs est supposé faciliter la création de processus d’adaptation centré sur les besoins et les stratégies des entreprises du secteur.

Bibliographie

  • Bernal, C., Turriago, Á., & Sierra, H. (2010). Aproximación a la medición de la gestión del conocimiento empresarial. AD-Minister, 30–49.
  • Bonilla, E., & Rodríguez, P. (2005). Más allá del dilema de métodos. In Grupo editorial Norma (Ed.), Más allá del dilema de métodos, la investigación en ciencias sociales (pp. 1–421).
  • Figarella, D., & Zamora, A. (2006). El poder del conocimiento. Activos de conocimiento y capital social. Colección PAC Serie de Activos de Conocimiento, 1–60.
  • Hsu, I.-C., & Sabherwal, R. (2012). Relationship between Intellectual Capital and Knowledge Management : An Empirical Investigation. Decision Sciences, 43(3), 489–524.
    Kim, J. (1972). Muitivariate Analysis of Ordinal Variables. American Journey of Sociology, 81(2).
    Young, F. W., & V, T. E. C. (1976). Cuantificación óptima.