Nos tutelles

CNRS

Nos partenaires

nous suivre

Rechercher





Accueil > Actualités

Portrait Post-Doctorant : Juana MORENO NIETO

par Rédaction LEST - publié le , mis à jour le

Juana MORENO NIETO est post-doctorante Labexmed-LEST/CNE en anthropologie, elle est au LEST depuis octobre 2016. Elle contribue à un projet de recherche LabexMed « Vers une analyse féministe du travail dans l’horticulture exportatrice au Maroc : migrations internes, subjectivités et stratégies des ouvrières agricoles dans la région de Souss –Massa. »

La production et l’exportation de fruits et légumes hors-saison a connu un important développement ces dernières décennies au Maroc. Ce développement est relie a la libéralisation économique dans le cadre de la mondialisation de l’économie. Il s’agit d’un secteur qui repose sur une agriculture intensive, hautement technicisée et très dépendante du capital extérieur. C’est, également, un secteur avec une forte demande de main d’œuvre qui génère des marches de travail dynamiques, mais très précarisés, présentant un taux élève de féminisation de l’emploi.

Ce projet de recherche vise a prolonger la réflexion, initiée dans ma thèse de doctorat, sur le rôle des rapports sociaux de sexe dans l’organisation sociale du travail dans les enclaves d’agro-exportation et a approfondir l’analyse de la réalité sociale des ouvrières agricoles au Maroc.

Ainsi, le principal objectif de cette recherche est d’approfondir la compréhension des expériences et des stratégies des ouvrières qui se déplacent pour travailler dans les champs ou dans les stations de conditionnement du secteur de production et exportations de légumes primeurs dans la région de Souss-Massa.

En deuxième lieu, il s’agit d’examiner comment l’expérience de la mobilité et du travail influe sur la construction de leurs subjectivités.

En troisième lieu, ce projet veut analyser les initiatives prises par les travailleuses pour améliorer leur position dans un contexte ou la mobilité autonome des femmes et l’emploi ouvrier ne sont pas en adéquation avec les normes du genre dominant. En plus des stratégies de caractère individuel ou de celles des groupes domestiques, on prêtera une attention spéciale aux stratégies collectives que les ouvrières peuvent déployer dans comme hors du domaine professionnel.